Communiqué du 17 juin 2020

Communiqués du 18 mai 2020

Communiqués du 12 mai 2020

Communiqués du 7 mai 2020

Communiqués du 30 avril 2020

Communiqué du 8 avril 2020

Communiqué du 25 mars NICOLAS FRERES

Communiqué du 25 mars ARCELOR MITTAL

communiqué du 19/03/2020 : positions du Syndicat sur les mesures à tenir au travail entrepise par entreprise

Chers.ères Camarades,

 

 Notre organisation syndicale tente depuis les annonces du Président de la République de protéger au mieux les salariés du Port de Fos. 

  • En pleine crise sanitaire, si le patronat et nos employeurs ne prennent pas leurs responsabilités en matière de santé et de sécurité et font de l’économie leur priorité à tout prix, pour ne pas impacter les profits et dividendes des actionnaires, cela n’est pas notre vision de la situation.

Les vieux démons resurgissent, chacun choisi son camp.

Dans un tel contexte, le Syndicat Général, dans l’intérêt des salariés a pour priorité seulement la santé et la sécurité des travailleurs portuaires. 

  • Nous sommes en discussion avec les employeurs de la place car, étant un port d’intérêt national, nous devons traiter les trafics nécessaires au fonctionnement indispensable du pays afin d’éviter toutes pénuries (exemple : les conteneurs pour les denrées et matériels médicales…).
  • Nous avons demandé que les arrêts maladie et arrêts pour garde d’enfants soient traités sur les bases de l’accord prévoyance. (Base 90% du salaire de référence.)
  • Nous avons demandé que l’activité partielle soit prise en charge par les employeurs à 100% du salaire de référence.

 

Nous sommes en mesure de vous informer des positions du Syndicat sur les mesures à tenir au travail, en dehors des gestes barrières mis en place pour se protéger individuellement, afin d’assurer la santé et la sécurité de l’ensemble des salariés qui évoluent dans les entreprises de manutention. 

 

EUROFOS et SEAYARD

Il a été demandé :

  • De faire respecter scrupuleusement les consignes sanitaires individuelles et que tous les moyens nécessaires à l’application des consignes soient mis à disposition des salariés.
  • La prise de température à l’entrée du terminal. (Toute personne qui refuserait la prise de température se verra refuser l’entrée du terminal).
  • D’arrêter le travail 15 minutes avant la fin du shift afin de ne pas croiser l’équipe du shift d’après.
  • Eurofos : la barrière de sortie du terminal restera levée. (Pour ne plus à avoir à appuyer sur le bouton de la borne).

 

Administratifs :

– Réduire le nombre d’administratifs sur site en mettant en œuvre, là où cela est possible, le télétravail.

– 1 personne par service et par bureau quand on est sur site.

– Pour le parc, éviter tout contact avec les chauffeurs routiers. (Voir note de service)

 

Mainteneurs :

– Réduire le nombre de mainteneurs sur site en mettant en œuvre, là où cela est possible, le télétravail.

– Dimensionner les équipes aux besoins du travail.

– Eviter les vestiaires et douches quand cela est possible, sans être plus de 5 à la fois toujours en respectant les gestes barrières. Nous avons fait augmenter le nettoyage des locaux à 3 fois par jour.

 

Exploitation :

– Arrêt du travail en journée au parc.

– Fermeture du CFS pour EUROFOS.

– Seul le contremaitre est désigné pour aller chercher les plans, talky…

– 3 équipes au bateau par shift maximum.

– 1 cavalier par personne et par shift. La relève aussi.

– Nettoyer son poste de travail au début et à la fin de chaque shift avec le matériel mis à disposition : il en va de la santé de tous et de nos familles.

– Dès que l’exploitation le permet, les cabines d’engins seront désinfectées.

– Pour la guérite et les vides, éviter tout contact avec les chauffeurs routiers. (Voir note de service)

– Pour les locaux sociaux, 5 personnes maximum en même temps toujours en respectant les gestes barrières. Nous avons fait augmenter le nettoyage des locaux à 3 fois par jour.

– Pour les vestiaires, éviter tant que possible d’y aller, mais pas plus de 5 personnes en même temps toujours en respectant les gestes barrières. Nous avons fait augmenter le nettoyage des locaux à 3 fois par jour. 

 

CARFOS

Il a été demandé :

  • De faire respecter scrupuleusement les consignes sanitaires individuelles et que tous les moyens nécessaires à l’application des consignes soient mis à disposition des salariés.
  • D’arrêter le travail 15 minutes avant la fin du shift afin de ne pas croiser l’équipe du shift d’après.

 

Administratifs :

– Réduire le nombre d’administratifs sur site en mettant en œuvre, là où cela est possible, le télétravail.

– 1 personne par service et par bureau quand on est sur site.

– Pour le BEX en Darse 1, éviter tout contact avec les chauffeurs routiers. (Voir note de service). 

 

Mainteneurs :

–  Réduire le nombre de mainteneurs sur site en mettant en œuvre, là où cela est possible, le télétravail.

– Dimensionner les équipes aux besoins du travail.

– Eviter les vestiaires et douches quand cela est possible, sans être plus de 5 à la fois toujours en respectant les gestes barrières. Nous avons fait augmenter le nettoyage des locaux à 3 fois par jour.

 

Exploitation :

– Nettoyer son poste de travail au début et à la fin de chaque shift avec le matériel mis à disposition : il en va de la santé de tous et de nos familles.

– Pour les locaux sociaux, 5 personnes maximum en même temps toujours en respectant les gestes barrières. Nous avons fait augmenter le nettoyage des locaux à 3 fois par jour.

– Pour les vestiaires, éviter tant que possible d’y aller, mais pas plus de 5 personnes en même temps toujours en respectant les gestes barrières. Nous avons fait augmenter le nettoyage des locaux à 3 fois par jour. 

 

SOMARSID

Il a été demandé :

  • De faire respecter scrupuleusement les consignes sanitaires individuelles et que tous les moyens nécessaires à l’application des consignes soient mis à disposition des salariés.
  • D’arrêter le travail 15 minutes avant la fin du shift afin de ne pas croiser l’équipe du shift d’après.

 

Administratifs :

– Réduire le nombre d’administratifs sur site en mettant en œuvre, là où cela est possible, le télétravail.

– 1 personne par service et par bureau quand on est sur site.

Mainteneurs :

–  Réduire le nombre de mainteneurs sur site en mettant en œuvre, là où cela est possible, le télétravail.

– Dimensionner les équipes aux besoins du travail.

– Pour le quai minéralier 1 mainteneur en S1 et 1 mainteneur en S2.

– Eviter les vestiaires et douches quand cela est possible, sans être plus de 5 à la fois toujours en respectant les gestes barrières. Nous avons fait augmenter le nettoyage des locaux à 3 fois par jour.

 

Exploitation :

-1 seule grue en exploitation au quai acier par shift.

– Nettoyer son poste de travail au début et à la fin de chaque shift avec le matériel mis à disposition : il en va de la santé de tous et de nos familles.

– Pour les locaux sociaux, 5 personnes maximum en même temps. Nous avons fait augmenter le nettoyage des locaux à 3 fois par jour.

– Pour les vestiaires, éviter tant que possible d’y aller, mais pas plus de 5 personnes en même temps. Nous avons fait augmenter le nettoyage des locaux à 3 fois par jour. 

 

NICOLAS FRERES

Il a été demandé : 

Administratifs :

– Réduire le nombre d’administratifs sur site en mettant en œuvre, là où cela est possible le télétravail.

– 1 personne par service et par bureau quand on est sur site.

– Pour la réception camion, éviter tout contact avec les chauffeurs routiers.

 

Exploitation :

Nous avons décidé, de ne plus exploiter de bateaux car l’utilisation de la navette ne permet pas de travailler en sécurité.

En effet, il est impossible de faire respecter les gestes barrières.

Les opérations de chargement et de déchargement navires sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. 

 

GEMFOS

 

Administratifs :

– Réduire le nombre d’administratifs sur site en mettant en œuvre, là où cela est possible, le télétravail.

– 1 personne par BCMO et 1 pour l’embauche.

– BCMO ouvert seulement pour récupérer gants et démarches ne pouvant se faire par téléphone ou mail. 

 

Tout salarié étant affecté par un problème de santé de type : problème cardiaque, diabète, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque ou asthme chronique doit se faire connaitre auprès de l’entreprise.

 

Pour tout changement ou évolution de la situation nous reviendrons vers vous à chaque fois que cela sera nécessaire pour préserver la santé et la sécurité des salariés et de nos familles.

 

Le syndicat est ouvert aux 3 Ponts et reste joignable par téléphone et par mail.

 

Tout salarié qui serait malade avec des symptômes connus du COVID 19 ou hospitalisé doit se faire connaitre auprès du syndicat pour que nous puissions tenir un suivi de chacun.

Mail de liaison : secretaire.dockercgtfos@gmail.com

 

Le Syndicat.

Communiqué du 18 mars 2020 18h40

DOCKERCGTFOS

GRATUIT
VOIR